Lorsque l'Image évoque souvenirs et histoires et si de surcroît celle-ci flatte le regard, pourquoi le tableau ne serait-il pas réussi ? 

 

GALERIE K13

 


 

38-40 rue de Nièvre - 58000 NEVERS France

 

En avril et mai 2016, exposition Marc VERAT

 



 

MARC VERAT - VERNISSAGE - VENDREDI 13 MAI 2016  15h00 - 20h00 

http://www.ktreize.com/#!blank/cee5

 

 


ABECEDAIRE POLICIES AND WRITING (1981-1993)
Any alphabet is a collection of graphic signs that correspond to as many vocal sounds in a specific language.
From the moment where some letters were represented, the temptation is great to complete the series. To avoid heavy, large nature Elzévir letter is transparent, unique and mostly centered.
PERSPECTIVE
The introduction of perspective in painting is an important innovation. In 1425 Brunelleschi actually one of the first demonstrations and Masaccio in enforcing its laws in the fresco of the Trinity in Santa Maria Novella. The transition from experimental to practical theorizing principles of linear perspective in a treaty (pictura , Alberti 1436 ) , a milestone in the history of art that also characterized the period "Renaissance".
http://www.ktreize.com/#!marc-verat-alphabet/vejhu

 


What is Art ?

 



Marc Vérat, the artist who never stopped loving women Artist, teacher, gallery owner, blogger. Marc Vérat continues to dedicate his life to painting, with generosity and passion. Surrealism in academic painting, he defends especially the figurative. What to say about it! That the words of JDc.
Apart from that it certainly is. The best love artist in the heart of the Nivernais.
Or let him say!
The characteristic of academic art lies both in the finish elements painted with very figurative and accuracy, this design is the opposite of the modern theory where everything tends to be abstract and to suggest with a finish often very secondary...

 

 

 


Pierre Duriot, 4 mai, 16:43
Marc Vérat chez Ktreize

Je vous ai déjà parlé de Marc Vérat ? Oui. Bon, mais j'en reparle, de ce Nivernais discret, artiste contemporain à la technique impensable, aux périodes créatrices nombreuses, toutes sous tendues par de puissantes interrogations dont la finalité comprend toujours une extraordinaire dimension esthétique et surréaliste. Marc Vérat est chez Ktreize avec l'une de ses incroyables séries, symbolique, cubiste, aérienne, dont les aplats, les dégradés, les perspectives, laissent pantois peintres et dessinateurs. Mais ce qui subjugue dans ces toiles, c'est cette intemporalité dont la signification peut prendre place à n'importe quelle époque, en offrant des lectures renouvelées de l'être par rapport à l'espace et aux choses, des explorations éternelles de l'espace terrestre et des horizons lointains. La rigueur de l'exécution confère aux œuvres un genre de longévité qui devrait survivre à un artiste dont les rares apparitions publiques ajoutent du mystère à ses réflexions créatrices. D'autres photos dans : http://lespeintresdenevers.wordpress.com
 

A droite, Marc Vérat en 1970, à  l'époque des Beaux-Arts de Reims


Tard dans la nuit d’hiver nivernaise, de l’année de ses vingt ans, des coups répétés à la porte de la maison familiale le secouèrent de son canapé. Marc, surpris, n’entendait pas les braillements habituels des joyeux larrons qui l’accompagnaient parfois lors de virées mémorables. Il se dirigeât vers la vielle porte, prêt à renvoyer tout ce beau monde au lit car loin, il était d’imaginer l’improbable visite de l’autre côté de cette porte de chêne… Il ouvrit et, devant lui, dans cette cour au pied du Lilas : une Rolls Royce blanche avec chauffeur attendait sagement. Une petite voix fluette, le sortit de son étonnement :
“Mr Marc Verat ? Mr Simon Wajntrob voudrait vous parler !”.
Alors, se retournant, la jeune femme fit un signe à l’encontre de l’occupant assis dans l’ombre de la limousine : le producteur Simon Wajntrob, celui qui aurait ouvert la fenêtre à Mike Brant et lui aurait dit “ Tu veux sauter ? Eh bien saute ! “ Et celui encore que Jacques Carpentier envoya en Espagne afin de convaincre Dali. Et cela marche !
Sauf qu’en cet instant le collectionneur, milliardaire de ce temps, n’a qu’une larme dans les yeux pour la peinture de notre ami. La tornade rentre et choisit vingt œuvres et propose un contrat, tirant Marc à la table de la cuisine pour signer.
Il est inutile de vous expliquer l’état d’esprit de Marc qui se retrouve, avec à la main, un contrat pour trois œuvres par mois, un salaire, et une somme de billets à l’effigie de Pascal dans la main droite.
Demain, il s’achètera sa première voiture, une CX…
Aurions-nous manqué quelque chose ?

Patrick Dorocant, Galerie K13
 


Late in the winter night in Nevers, in is twentys, repeated blows to the door of the family house shook him from his couch. Marc, surprised, did not hear the usual howls of merry friends who sometimes accompanied during memorable trips. It should direct towards the old door, ready to send all these people away. It was improbable for him to imagine the visit to the other side of that oak door ...
Marc opened and before him in this court at the foot of Lilas tree a white Rolls Royce with chauffeur wisely waited. A small thin voice, drauw him out of is surprise and astonishment:
"Mr Marc Verat? Mr Simon Wajntrob would speak with you! ".
Then turning, the young woman made a sign against the occupant sitting in the shade of the limo. The producer Simon Wajntrob, That would have opened the window to Mike Brant and told him "You want to jump ? Well jump! "And that although Jacques Carpentier sent to Spain to convince Dali. And it works!
Except that this time the collector, and billionaire, has a tear in the eye for painting of our friend. The tornado comes and chooses twenty works and offers a contract, pulling Marc at the kitchen table to sign.
There is no need to explain Mark's state of mind founding himself with in one hand, a contract for three painting a months salary, and a sum of banknotes bearing the image of Pascal in his right hand.
Tomorrow, he will buy his first car, a CX...
Have we missed something?

Patrick Dorocant, Galerie K13
 

Marc Vérat, mai 2016 Galerie K13

 


Alberti, the first important theorist of the Italian Renaissance, formulates the rules of perspective in his treatise Della Pittura (On painting, 1436). His work is of inestimable value to the painters and architects of his own and succeeding generations.
Piero della Francesca, L. de Vinci, A. Dürer..., contribuent à approfondir la connaissance des lois de la vision en appliquant la "perspectiva naturalis" ou "communis", méthode de géométrie euclidienne.
Piero della Francesca, Leonardo da Vinci, Albrecht Dürer..., all bring their contribution to a better understanding of the laws of optics by using "perspectiva naturalis" or "communis", a method influenced by Euclidean geometry.
QUETIGNY (à partir de 1977)
Environ 30 tableaux de tous formats dont quelques uns recoupent l'alphabet.
Certains immeubles de Quétigny, près de Dijon, sont composés de saillies cubiques. Chaque cube forme alors l'espace d'une pièce. A partir de cette réalité, les cubes se sont multipliés en un jeu de construction où ils s'assemblent toujours de la même façon. Par le tracé en perspective "grand angle", qui modifie l'échelle, le volume de la pièce devient alors celui de l'habitation complète.

 

 


Long live painting and protest! The purchase of works by institutions allows a handful of artists not only to devote to their art. For others, more numerous, a pictorial and traditional representation of the environment is the assurance of a more or less steady gain. However, despite these opposing positions, most artists want their works to be exhibited, recognized and compensated if possible ...
 

 

 

Patrick Dorocant, Pierre Duriot et Daniel de Courville, l'ami d'Andy Warhol décédé le 22 février 1987

Daniel de Courville


Comme les revues des galeries et les journaux le disaient à l’époque, “Daniel de Courville, peintre d’expression plutôt abstraite expose, dès 1972, à New-York. Là, il fait la connaissance d’Andy Warhol, l’enfant terrible du pop art, dont il subira quelque peu l’influence. Daniel de Courville se détachera par la suite progressivement du réalisme de l’imagerie quotidienne propre au pop’art, puis trouvera son identité dans une peinture plus subjective,  finalement assez proche de l’abstraction”. Un style à découvrir !
K13 remercie Marc Verat pour avoir organisé la rencontre avec Daniel de Courville, de l'avoir convaincu de sortir d’El Jadida au Maroc où il se terrait, et de permettre l’opportunité d’exposer quelques-unes de ses oeuvres. La tâche fut ardue, car de Courville ne souhaitait plus montrer aucunes toiles aux galeries internationales. En effet, depuis qu’il avait vu les créations exposées au Jeu de Paume de Weiwei, un doigt d’honneur levé devant Venise et notre Tour Eiffel, sa conviction était désormais bien établie concernant les années d’aseptisation, puis de décadence de l’art.
 

Un journaliste avec le peintre Marc Vérat

 

 

Patrick Dorocant le galeriste, en compagnie de Daniel de Courville

 

 

Marc VERAT - Autoportrait - La Plata, Argentine 1975


Marc Vérat, itinéraire
1968 -1974
Etudes aux Beaux-Arts de Reims et Besançon
Janvier 1974
Première exposition personnelle – Nevers, chapelle Sainte-Marie
1975-1976
Inscription aux Beaux-Arts de La Plata (Argentine)
1976-1979
Peintre professionnel WIP SA, 40 Champs Elysées-Paris
Octobre 1980
Exposition Galerie Art Promotion - Dijon
Novembre 1980
Salon des Artistes Arts & Métiers, Hôtel de Ville – Paris
Avril 1985
Exposition Galerie Alumine - Paris
Juin 1985
Exposition Supelec - Jouy-en-Josas
Décembre l985
Exposition Banque Populaire - Nevers
Août 1987
Exposition Kreissparkasse en Allemagne
Décembre 1990
Exposition Galerie Le Puits du Bourg - Nevers
Juillet 1993
Exposition collective, Biennale de Nevers, Palais Ducal
Octobre 1994
Exposition "Mise en scène", Galerie du Puits du Bourg
Mai 1997
Exposition "Courant d'Art", E.S.C. Dijon
Juin 1997
Exposition Galerie Corianne - Paris
Avril 1999
Exposition "Qu'est-ce que l'art ?", Le Puits du Bourg
Octobre 2012
Les Donneuses d’eau, Pavillon des Sources, Pougues-les-Eaux
Juillet 2013
Les Nymphes du Parc, Conseil Général de la Nièvre
Septembre 2015
Urbex Lambiotte, Conseil Départemental de la Nièvre

     


Marc-Verat@wanadoo.fr